• Le dessin du labyrinthe…

    ...est constitué d’un trajet qui, malgré méandres et changements de directions, mène inexorablement vers son centre. Le parcours d'un labyrinthe requiert les mêmes qualités que la méditation : concentrer et libérer son esprit pour rester sur le chemin, sans se laisser distraire par les détours, qui représentent les épreuves de la vie, les émotions et les vagabondages de la pensée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :